Mes mémoires sur les événements de 1851 à Aups et mes neuf mois de captivité. Joseph Maurel (vermicellier)

Joseph Maurel est fabricant de vermicelles à Aups. Il a 21 ans lorsque survient le coup d’Etat du 2 décembre 1851 auquel des milliers de républicains varois vont tenter de résister. Dans ce manuscrit inédit, il nous raconte sa propre expérience de cette résistance et les séjours en prison qu’elle va lui occasionner à Draguignan, au Fort Lamalgue et sur le ponton du Généreux. Un témoignage extrêmement rare, récemment acquis par les Archives départementales du Var.

Son récit est également pour nous l’occasion de parcourir la vie aupsoise, et plus généralement varoise, de ce milieu du XIXe siècle, au travers de ses habitudes alimentaires, de ses modes de déplacement, de ses lieux de rencontre et de sociabilité.

 

Manuscrit édité par Frédéric Negrel, Les Mées, Association 1851, 2016, 191 p., 20 €

pour commander cet ouvrage