L’arrêté de fermeture des chambrées dans le Var

document

L’arrêté de fermeture des chambrées dans le Var

 

Département du Var

Arrêté de fermeture des chambrées

 

Nous, général de brigade, commandant l’état de siège dans le département du Var,

vu l’arrêté de M. le Préfet du Var, en date du 6 décembre 1851, qui déclare le département du Var en état de siège,

vu les lois des 28 juillet 1848 et 19 juin 1849.

Considérant que les chambrées ont été un foyer de désordre dans le département, et que plusieurs d’entre elles ont été le lieu de réunion de tous les anarchistes qui ont levé l’étendard de l’insurrection.

Arrêtons :

Les réunions, dites chambrées, sont interdites dans tout le département du Var.

Elles sont fermées aussitôt la réception du présent arrêté par les soins de M.M. les Maires.

Toute résistance à son exécution sera punie suivant la rigueur des lois.

Fait à Toulon, au quartier général le 12 décembre 1851

Le général de brigade, commandant l’état de siège dans le département du Var

Levaillant